Quel différences entre  une cheminée et un poêle ?

C’est quoi une cheminée ?

La réponse paraît évidente. Mais sur le terrain, on se rend compte que ce n’est pas clair pour tout le monde. Au départ, l’appellation cheminée englobe l’ensemble de l’installation. Cela comprend l’âtre, la hotte et le conduit dans son ensemble. Donc, est inclus l’insert, le foyer ou le poêle qui l’équipe. En fin de compte, pour faire un rapprochement avec l’automobile, on compare une roue et un pneu. Curieux non ?

C’est donc pour cela que la phrase qui ressort régulièrement « un poêle à bois chauffe mieux qu’une cheminée » n’a de sens que si elle est mise dans un contexte précis. Vous comprendrez bien qu’il faut savoir de quelle cheminée nous parlons. Est-ce un foyer ouvert ? Est-ce qu’elle est équipée d’un insert, d’un foyer ou même d’un poêle ?

  • Cheminée en foyer ouvert

    C’est la cheminée à l’ancienne.

    cheminée foyer ouvert classique
  • Cheminée équipée d’un insert

    C’est la cheminée après modification de la hotte et du mur d’adossement.
    Le conduit est tubé pour correspondre aux caractéristiques de l’insert.

    Cheminée équipée d'un insert
  • Cheminée équipé d’un poêle à bois

    L’ensemble poêle à bois et conduit représente aussi la cheminée.

    Cheminée équipé d'un poêle

Quel différence entre un insert et un poêle ?

Dans ce cas, la bonne question à poser serait plutôt « est ce qu’un insert chauffe mieux qu’un poêle » ? Et bien, si l’on met de côté la configuration de l’habillage, la réponse est donnée par la plaque CE de l’appareil. Un poêle de 10 kW avec 80 % de rendement a bien la même efficacité qu’un insert présentant les mêmes caractéristiques. Et c’est aussi vrais pour un foyer

La différence est même inexistante par moments étant donné que beaucoup de poêles sont développés sur la base d’un insert. C’est même bien souvent uniquement la présentation qui change. Dans ce cas aucune différence de performances.

Le seul élément essentiel qui distingue un poêle d’un insert voire d’un foyer en terme de performances, c’est le numéro de norme présent sur sa plaque CE. Ce dernier permet de savoir de quelle manière poser ledit appareil et quelles sont ces spécificités. Ajoutons au passage qu’aujourd’hui il n’y a plus de distinction entre un foyer et un insert. Leur numéro de norme est le même. 

Plaque CE pour un Stûv 16 cube et 16 in

Voici donc deux plaques CE qui illustrent bien ce que j’expliquais précédemment. Les puissances et rendements sont identiques étant donné que ce sont les mêmes corps de chauffe.

Les deux numéros de normes indique la destination des appareils :

  • EN 13229 pour l’insert
  • EN 13240 pour le poêle 

Si vous observez les valeurs de distances de sécurité, vous constaterez qu’il y a des différences notoires. Normal, l’un est fait pour intégrer une cheminée ou un habillage, et l’autre est destiné à être posé tel quel. Précisons que la pose d’un insert sans aucun habillage sera au risques et périls de l’installateur. (Si si, on en voit encore.) 

Pour conclure

 

En définitive, la cheminée est un ensemble, on ne peut donc pas la comparer à un poêle. Parallèlement, il n’y a pas de différence notable entre un insert, « un foyer » ou un poêle. Seul la présentation et les règles de pose diffèrent.

Bien sûr, sont exclus de ce « comparatif » les poêles de masse. Leur technologie n’a rien à voir. Par ailleurs, ils sont équipés d’un numéro de norme qui les différencient des poêles à accumulation. Mais ce sera plus tard le sujet d’une autre page.

2 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *